L'homme le plus fort du Morvan : site officiel du club d'athlétisme de ETANG SUR ARROUX - clubeo

LES TROPHÉES, FRUITS DE L'ARTISANAT LOCAL

Cette année encore, le concours de l'Homme le plus fort du Morvan sera l'occasion d'une fête qui met non seulement en avant les plus costauds, mais aussi la créativité de l'artisanat local. Les trophées, qui vont récompenser les vainqueurs, on été imaginés et fabriqués par deux artisans d'Etang sur Arroux.

L'ébéniste Florian Voillot a créé un troisième objet consécutif pour le challenge Placid (NDLR : à la mémoire d'un des créateurs des épreuves) qui reviendra au vainqueur du concours Super Morvandiau. Cet objet unique représente un haltérophile au développé couché sur un banc de musculation qui symbolise le pont sur l'Arroux, composé de merisier, de noyer, de hêtre, d'acajou et de chêne. Une oeuvre qui a nécessité un peu plus d'une journée de travail.

Quant à Mickaël Varga, plombier chauffagiste, il a réalisé un haltérophile debout, un athlète triomphant, composé d'acier, de laiton et de cuivre. Soudure, soudobrasure et cintrage de tube recuit au sable l'ont occupé pendant environ 16 heures pour arriver à ses fins. Ce trophée récompensera le vainqueur du classement du concours Morvandiau. Il se veut un hommage à l'acier qui est l'autre activité forte de la région sur le bassin creusotin.

Les créateurs ont remis officiellement les trophées vendredi matin à Roger Fouillet, représentant du staff d'organisation du Sporting Club Etangois, qui a salué le travail réalisé.

Guy Lheny (CLP)